Denis Couvet « Résilience écologique »

Denis Couvet « Résilience écologique »
Répondant : Sylvain Billiard

Face au déclin de la biodiversité, apparaît la nécessité de changements profonds des relations des humains avec la nature. Ce qui conduit à la notion de ‘changements transformateurs’, proposée par l’Ipbes, définie comme une réorganisation systémique des sociétés, comprenant changements de paradigmes et de valeurs.
La notion de cycle adaptatif, considérant que tout socio-écosystème passe inéluctablement par quatre stades successifs de croissance, conservation, crise et réorganisation, banalise et aide à la fois à concevoir cette notion de changement.
Cette notion conduit à insister sur l'importance des diversités biologiques et sociales, permettant de mieux affronter les crises, aidant à la réorganisation des sociétés et des écosystèmes face à ces crises. Cette vision de la diversité se retrouve dans la notion d'intégrité des écosystèmes, considérant l'importance de la diversité des composition, structure et fonction de ces derniers, donne des critères scientifiques d'évaluation de toute politique de préservation des écosystèmes dans les territoires, à même de minimiser les crises, leurs effets, parvenir à des changements transformateurs aidant à préserver la biodiversité.

Events

Similar events